Le slunch, le nouveau repas cool
Le slunch, le nouveau repas cool
Le slunch, le nouveau repas cool

OkayZine

Le slunch, le nouveau repas cool

Note :

Dimanche en fin d’après-midi, invitez des amis à un slunch : c’est le nouveau repas qui fait oublier que le lendemain, c’est lundi. Le slunch, c’est tendance, mais c’est surtout malin, cool et délicieux…

 

Partager :

Kézaco, le slunch ?

On connaissait le brunch, contraction du breakfast et du lunch venus d’outre-manche. Maintenant, voici le slunch qui associe le supper et le lunch. Certains l’appellent aussi drunch, union de lunch et de dinner. Vous l’aurez compris, le slunch est donc un repas pris entre le goûter et le dîner, un moment cool à partager en famille ou entre amis, idéal pour chasser la morosité du dimanche soir. Pas de déjeuner à préparer, donc chacun peut faire la grasse matinée. Pas de dîner qui se termine tard car le lendemain, il y a école. On s’invite vers 17h pour se laisser vers 22h et tout le monde est frais et dispo pour attaquer la semaine.

Quelle ambiance ?

Oubliez la nappe damassée de votre grand-mère et la table dressée au cordeau ! Le slunch cultive l’esprit lounge. On slunch dans le jardin sur des chaises longues ou autour d’une table basse confortablement installés dans des canapés ou carrément assis sur des tapis. Ambiance détendue !

Quel service ?

Le slunch se passe de couverts en argent et d’assiettes en porcelaine, car on ne se met pas à table. L’idée est de présenter une multitude de petites choses à picorer du bout des doigts. Vive le finger food ! Les enfants adorent et les grands aussi. Dans ce cadre décontracté, on opte pour des plats, des ramequins, des bols… par exemple dépareillés. Tout est permis. Même chose pour le linge de table : quelques serviettes ou les essuie-tout & Serviette Okay joliment présentés et chacun se servira !

Qu’est-ce qu’on mange ?

Ni un apéritif dînatoire, ni un dîner, le slunch est aussi plus élaboré qu’un goûter. Son originalité ? On commence par le sucré pour finir par le salé. Tout cela se déroulant sur plusieurs heures, l’enchaînement se passe très bien. Pour les réfractaires, on peut aussi décider de présenter le salé et le sucré en même temps et chacun mangera ce qu’il veut, quand il veut. Exit les cacahouètes et les chips ! Pour un slunch, on se tourne vers des préparations à la fois fraîches et originales. Côté salé, des dips de légumes avec des sauces maison, des tartines, des mini sandwiches (lien), un gaspacho (lien) servi dans de petits bols, des mousses de légumes présentées en verrines… Pour le sucré : des tartelettes, des mini muffins (lien) et des brochettes de fruits… N’hésitez pas à vous lancer dans de nouvelles recettes ou à imaginer des créations maison : tout est permis !

Qu’est-ce qu’on boit ?

En accompagnement de toutes ces gourmandises, présentez des boissons variées, de façon à ce que chacun trouve ce qui lui convient ! Smoothies et jus de fruits maison, thés glacés, cafés, sirops avec le sucré et ensuite, un bon vin avec le salé. N’oubliez pas l’eau pétillante ou plate, c’est l’été !

0 commentaire

Commenter l'article

Note de l'article :