Un Noël super organisé !
Un Noël super organisé !
Un Noël super organisé !

OkayZine

Un Noël super organisé !

Note :

Okay’zine vous apporte une hotte pleine de bons conseils.

Partager :

Si c’est vous qui recevez, c’est vous qui définissez les règles du jeu. Sentez-vous libre de rompre avec le traditionnel plat que réussit si bien votre belle-sœur, osez proposer un mode d’attribution des cadeaux différent, faites comme bon vous semble pour offrir une belle fête à vos hôtes et prendre du plaisir à recevoir.

 

Les cadeaux des petits

Photocopiez ou recopiez en cachette la liste. N’hésitez pas demander des précisions si c’est mal écrit ! Dans le rayon des jouets, ça évitera des hésitations (Super-Robot avec vaisseau spatial ou Super-Robot avec navette intersidérale, hein ?).

Diffusez la liste aux papay-mamy-tata-tonton et attribuez-vous les cadeaux.

Que vous achetiez en magasin ou sur Internet, n’attendez pas. Oui, les jouets sont vendus de plus en plus tôt. Oui, ça agace. Mais ce qui énerve le plus, c’est d’avoir trop attendu et de se retrouver fort dépourvu quand Noël fût venu… Donc, résignons-nous !

Une fois les cadeaux à la maison et emballés, mettez immédiatement une étiquette avec le nom du destinataire. Le jour J, c’est toujours compliqué d’expliquer au petit Marcel qu’il a reçu le cadeau de Jeanne parce que le Père Noël n’est pas très organisé !

 

Les cadeaux des grands

Faire des cadeaux aux adultes n’est pas la chose la plus facile : il faut trouver la bonne idée pour chacun, soit beaucoup d’idées… Casse-tête garanti, risque de cadeau-doublon, budget explosé… pour finir avec une babiole pour chacun !

L’alternative : chacun reçoit un seul et unique « gros » cadeau. Pour cela, réunissez-vous quelques semaines avant Noël. Mettez tous les prénoms des participants dans un chapeau et faites tirer à chacun le nom de la personne à qui il fera un cadeau. Le hasard qui se charge de décider ! En option, vous pouvez décider ensemble d’un budget moyen, histoire que tout le monde soit à l’aise.

 

Le menu

Rompre avec les habitudes ou perpétuer les recettes de famille ? C’est chez vous que ça se passe, c’est vous qui décidez ! Notre conseil : si vous recevez à tour de rôle, ne challengez votre belle-sœur sur la poularde farcie qu’elle réussit si bien. Évitez les points de comparaison, innovez ! La presse et Internet regorgent d’idées gourmandes…

Choisissez le menu en fonction des goûts de vos invités et en fonction de vos envies de cuisiner. Si vous détestez le poisson, ne forcez pas votre nature, n’en proposez pas. Choisissez une recette à base d’ingrédients que vous avez envie de travailler : la préparation du repas de Noël ne doit pas être une punition.

Quel que soit votre menu, si vous innovez, rodez-le. Quelques semaines avant, assurez-vous que vous trouverez facilement tous les ingrédients. Testez les recettes soit en petite quantité, soit en partie : ça évite les déconvenues, le jour J.

Pour les courses, anticipez début décembre une partie des courses : les boissons, l’épicerie et pensez à passer vos commandes. Quelques jours avant, vous n’aurez plus que les produits frais à acheter.

L’idée futée : prendre un cours de cuisine pour bien maîtriser une recette. A l’approche des fêtes, de nombreux ateliers de cuisine proposent de réaliser des recettes de Noël.

 

La déco de la maison

La réussite d’une déco de Noël tient au fait qu’elle se concentre sur un thème : nature, nordique, tradition, le rouge, l’or… En clair, évitez de mélanger les influences et de faire un gloubi-boulga de décos hétéroclites. Par exemple, si vous partez sur un esprit très nature, déclinez l’idée sur tous les éléments de déco : la couronne de porte, le sapin, la table, les bougies… tout en multipliant les matières naturelles : bois, végétaux de saison, raphia, pommes de pins, lin…

Pour limiter les dépenses déco, pensez aussi à réaliser vous-même certaines choses. Vous pouvez remettre au goût du jour des décos qui ne vous plaisent plus en les peignant ou imaginer des petits bricolages créatifs à partir de matériaux destinés au recyclage. Avec quelques rouleaux d’essuie-tout vides Okay, on peut faire des merveilles !

http://okay.fr/une-couronne-de-noel-design-a-faire-soi-meme

 

Vous sur votre 31 !

C’est vous qui recevez, vous pensez à tout et à tous. Bravo ! Mais vous avez aussi le droit de penser à vous et pas question que vous soyez la dernière roue du traîneau. Sous-traitez quelques tâches (mari, enfants, belle-mère…) et consacrez le temps qu’il faut à votre tenue, votre coiffure et votre make up : ça fait aussi partie de la fête !

 

 

Le compte à rebours d’une bonne organisation :

> J – 5 semaines

– Évoquez vos invités, leurs goûts, des plats… consultez des magazines ou des blogs culinaires

– Commencez à faire les cadeaux des enfants, puis ceux des adultes

 

> J – 4 semaines

– Imaginez la déco de votre maison

– Recensez les décorations (pour la maison et pour le sapin) que vous avez et celles qui peuvent servir. Imaginez vos customisations éventuelles et réalisez-les

 

> J – 3 semaines

– Fixez le menu et faites-vous confirmer le nombre d’invités

– Vérifiez que vous avez assez de vaisselle et de chaises pour accueillir tout le monde

– Faites la liste des courses en faisant deux colonnes : une pour ce qui se conserve et une autre pour les produits frais

– Décorez le sapin et la maison

 

> J – 2 semaines

– Achetez ce qui se conserve : conserves, boissons, produits surgelés, sans oublier la déco de table (bougies, serviettes) et tout ce qu’il faut pour emballer les cadeaux (papier, ruban adhésif, étiquettes…)

– Passez vos commandes (traiteur, boulanger, pâtissier, écailler, fleuriste…)

 

> Dernière semaine

J-2 :

– Acheter les produits frais

– Planifiez un moment pour vous : rendez-vous chez le coiffeur, la manucure…

– Vérifiez qu’il ne vous manque pas de cadeaux

La veille :

– Cuisinez ce qui peut l’être et faites mijoter les plats en sauces

– Mettez le vin et le champagne au frais.

Le jour J :

– Faites le plan de table

– Dressez et décorez la table

– Mettez le vin à décanter.

– Allumez les bougies, la cheminée, les guirlandes…

– Sortez le fromage deux heures avant de passer à table

– Pensez aussi à sortir le beurre, le foie gras, les terrines avant de les servir

0 commentaire

Commenter l'article

Note de l'article :